Des nordistes élu.es au congrès national d’EELV
Partager

Avec quatre membres originaires des Hauts-de-France, la nouvelle direction nationale d’Europe Écologie Les Verts désignée ce week end aura assurément des accents ch’tis.
A plus de 90% des voix, les écologistes réuni·e·s ce week end à Saint-Denis ont désigné une nouvelle équipe de direction, dirigée par Julien Bayou.
C’est le choix de l’unité qui a primé sur les divisions, l’urgence climatique ne pouvant supporter davantage les querelles intestines et les questions d’égo.
Dans le nouveau bureau exécutif désigné hier, les Hauts-de-France seront particulièrement bien représentés. Outre l’Héninoise Marine Tondelier et le Picard Thierry Brochot, reconduit dans son rôle de trésorier national, deux Nordistes intègrent la direction nationale. Il s’agit de Hélène Hardy et de Jérémie Crépel, actuellement co-secrétaire et porte parole du mouvement régional.
ÉELV Hauts-de-France se réjouit de ces désignations, qui prouvent le dynamisme du mouvement écologiste régional. Le nombre d’adhérent·e·s connaît depuis quelques mois une forte augmentation, et ne peut plus s’expliquer par le simple « effet européennes ». Il illustre en fait la prise de conscience citoyenne des enjeux écologiques, ainsi que la volonté de voir ces questions guider les actions publiques, n’en déplaise à Xavier Bertrand qui poursuit son combat anti-écologie dans les Hauts-de-France, totalement à rebours des craintes et des aspirations des habitant·e·s de la région.
Les nouvelles responsabilités nationales de Hélène Hardy et de Jérémie Crépel entraineront de légères modifications de l’organigramme régional, mais nullement la détermination des écologistes à défendre un avenir radieux à l’occasion des échéances municipales et régionales à venir.
Yannick BROHARD
Secrétaire régional d’Europe Écologie Les Verts – Nord Pas-de-Calais