Crise climatique : Le pronostic vital du vivant , humanité comprise, est engagé !
Partager

Le 5ème rapport du GIEC a été présenté ce lundi 9 octobre. Il est très alarmant.

Selon Jean Jouzel, ex-vice président du GIEC, les épisodes climatiques constatés cet été partout sur la planète « ne sont rien par rapport à ce qui nous attend dans les prochaines années ».

« dans les prochaines années… », car en effet il ne s’agit plus de protéger les générations futures, mais bien « les jeunes qui sont déjà nés », celles et ceux que nous conduisons à l’école tous les matins.

Dés lors, nous sommes collectivement et individuellement face à une responsabilité historique : celle d’agir pour préserver le vivant, humanité comprise, d’un cataclysme majeur. Le pronostic vital du vivant est engagé !

S’il revient évidemment à chaque citoyen d’adapter son comportement quotidien, rien de majeur ne sera fait si les politiques publiques ne sont pas au rendez-vous et si des mesures radicales ne sont pas prises.

La radicalité des mesures suggérées par le GIEC ne doit pas nous arrêter même si cela heurte les intérêts de ceux qui profitent du système économique en place, surfant sur les politiques néo-liberales dont Emmanuel Macron et Xavier Bertrand sont les tristes représentants.

Pour faire simple, on ne peut tout simplement pas « en même temps » sauver le climat et préserver les intérêts des multinationales : il nous faut changer le système.

De fait, en cette rentrée, suite au dérèglement du climat que chacun·e peut constater chaque jour, suite au cri d’alerte lancé par Nicolas Hulot lors de sa démission, un nombre de plus en plus important de citoyen·ne·s prend conscience de l’urgence de la situation et se mobilisent pour agir et demander des comptes à nos décideurs locaux, régionaux et nationaux.

EELV soutient activement ce mouvement citoyen et appelle à participer massivement à la manifestation de ce samedi 13 octobre à Lille (départ à 14h30 de la Grand Place) et à tous les rassemblements prévus ce jour devant les mairies pour remettre aux élus·e· le rapport du GIEC.

Agissons ENSEMBLE POUR LE CLIMAT !