8 Mars : Écoutons enfin la parole des femmes !
Partager

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
8 Mars : Écoutons enfin la parole des femmes !

 Lille, le 08 mars 2018,

À quelques semaines de la journée mondiale pour les droits des femmes, nous apprenions avec consternation la sortie d’une pétition d’élu-e-s du Nord de la droite et du centre, ainsi que du président du conseil régional des Hauts-de-France Xavier Bertrand, pour défendre l’ancien maire de Tourcoing, accusé par une femme de viol, et par une autre d’abus de faiblesse. Pour couronner le tout, l’initiateur de cette pétition, le président du conseil général du Nord, Jean-René Lecerf, tenait au Figaro des propos de nature à justifier le viol.

A présent les femmes du Nord et des Hauts de France le savent, leur parole est toujours mise en doute par les puissants qui se défendent les uns les autres. La présomption d’innocence, nécessaire, continue à servir d’alibi pour nier la parole des victimes présumées et les traîner dans la boue. Que peuvent attendre les femmes lorsque le président de région ou celui du département préfèrent les intérêts politiciens à la défense de leurs droits ? Comment s’étonner dès lors, que dans notre région, nous restions à la traîne pour l’égalité femme-homme, que le Nord soit le 4e département le plus touché par les violences faites aux femmes et que celles-ci s’aggravent dans des départements tels que l’Aisne et la Somme.

Il est grand temps d’écouter la parole des femmes qui ne veulent plus être invisibilisées, discriminées, harcelées, violentées ni assassinées.

C’est pourquoi EELV Hauts de France appelle les responsables politiques à la retenue, et apporte son soutien aux femmes victimes présumées de l’affaire Darmanin, ainsi qu’à toutes les femmes victimes de violences.

EELV Hauts de France appelle les citoyennes et les citoyens à se joindre aux manifestations du 8 mars (le 10 mars à Lille) pour revendiquer l’égalité entre les femmes et les hommes, l’accès à la PMA pour toutes les femmes, et la fin des violences sexistes.

Enfin, parce que les symboles comptent, EELV Hauts de France vous appelle à participer à l’action #PlaceAuxFemmes en proposant de rebaptiser une rue avec le nom d’une femme politique, pour enfin accorder leur place légitime aux femmes. Pour se faire, vous pouvez imprimer une fausse plaque sur ce site, la prendre en photo à côté du nom de rue à rebaptiser, et la poster sur les réseaux sociaux avec les hashtags #PlaceAuxFemmes et #8Mars.

Myriam Cau, porte-parole EELV Hauts de France,
Lisette Sudic, porte-parole EELV Hauts de France,
Brigitte Fournié-Turquin, porte-parole EELV Hauts de France,
Anne Mikolajczak, adjointe aux droits des femmes à Lille,
Gil Mettai, secrétaire régional EELV Picardie,
Jérémie Crépel, secrétaire régional EELV Hauts de Franc
e.