Newsletter d’EELV Hauts-de-France du 19 décembre 2017

Lettre d'indormation EELV

EELV Hauts-de-France

 

Edito des secrétaires régionaux

Bonjour à toutes et à tous,

A l’occasion de la plénière du Conseil Régional des Hauts-de-France, le 13 décembre consacrée au budget, EELV s’est exprimé sur la politique menée par son exécutif depuis deux ans. Le 13 décembre 2015, Xavier Bertrand accède à la présidence de la région grâce aux voix de la gauche et des écologistes faisant barrage à Marine Le Pen. Pourtant, ces deux ans sont ceux d’une politique revancharde de destruction systématique des politiques mises en place par les écologistes. Deux ans de mainmise sur l’environnement par les chasseurs, au détriment des associations environnementales. 

Écartés du conseil régional, les écolos sont néanmoins toujours actifs dans la région, comme en témoigne les nombreuses actions relatées par cette newsletter. Impliqués dans la lutte contre le FN à Hénin-Beaumont, contre le glyphosate dans l’Aisne, pour la défense des droits des animaux, contre le projet pharaonique d’agrandissement du port de Dunkerque, les écolos conduisent également des politiques publiques vertueuses, à découvrir par exemple dans le bilan mi-mandat des élu-e-s écolos lillois-e-s.

Après une année 2017 marquée par la recomposition politique, 2018 sera celle de la réorganisation à travers les Assises de l’écologie. Le projet novateur de création d’un tiers-lieu au rez-de-chaussée de notre local régional se concrétise et « Le Moulin de Wazemmes » sera inauguré le  samedi 13 janvier. Désormais, cette newsletter sera commune au Nord-Pas-de-Calais et à la Picardie. C’est donc collectivement que nous avons le plaisir de vous souhaiter de bonnes fêtes de fin d’année.

Amitiés écologistes,

Jérémie Crépel, secrétaire régional EELV Nord-Pas-de-Calais
Gil Mettai, secrétaire régional EELV Picardie

Retrouver le communiqué d’EELV Hauts-de-France  : « Budget 2018 du Conseil régional Hauts-de-France : Xavier Bertrand sacrifie les transports du quotidien et l’environnement dans une logique austéritaire ».


Participation d’EELV à l’enquête publique sur la ferme-usine de volailles à Acquin dans le Pas-de-Calais : communiqué et lien vers la contribution à l’enquête publique

Communiqué EELV Hauts-de-France : Encore un projet mortifère de ferme-usine dans notre région ?

Crédit Photo : L214

COMMUNIQUÉ DE PRESSE EELV HAUTS-DE-FRANCE

Lille, mardi 14 novembre 2017

Encore un projet mortifère de ferme-usine dans notre région ?

EELV appelle à se mobiliser contre le projet d’exploitation d’un poulailler-usine à Acquin dans le Pas-de-Calais.

Dans la même veine que la ferme des mille vaches ou la porcherie industrielle d’Heuringhem, un projet d’exploitation avicole de 100 800 places est en cours sur la commune d’Acquin-Westbécourt.

Tout, dans ce projet, est nuisible : pollution de l’air, pollution de l’eau, pollution sonore, souffrance animale, destruction de l’image de marque des toutes proches volailles de Licques, mise à mal des efforts de développement du tourisme sport & nature du territoire, absence de bénéfice économique local, augmentation de la circulation routière.

L’Autorité environnementale elle-même mentionne des insuffisances dans l’étude d’impact.

Lire la suite du communiqué

Retrouver ICI la contribution complète d’EELV Hauts-de-France à l’enquête publique concernant un atelier d’élevage avicole à Acquin-Westbecourt


Revenu de base :
face au chômage on n’a pas tout essayé !
Tribune : Pour un revenu de base dans le Nord

Dans notre département, 1 personne sur 5 vit sous le seuil de pauvreté. Nous faisons aujourd’hui le constat que le RSA, censé assurer aux personnes sans ressources un niveau minimum de revenu, ne joue pas pleinement son rôle de lutte contre la pauvreté ; au-delà des critères stricts d’attribution, 1 personne sur 3 qui aurait droit à cette aide n’en fait pas la demande.

Si la dernière campagne présidentielle a eu un seul mérite, c’est bien celui d’avoir mis en avant une idée novatrice pour combattre la pauvreté. le revenu de base renouvelle une ambition universelle, celle qui a fondé la création du Revenu minimum d’insertion : garantir un revenu socle pour toutes et tous.

Retrouver l’ensemble de la Tribune et ses signataires sur le blog de Médiapart ainsi que la pétition à signer : https://www.change.org

Revue de presse :

https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/nord-0/revenu-base-quatorze-elus-souhaitent-que-nord-devienne-departement-test-1377215.html

 
 

Les groupes locaux

Dans le bassin minier

Extrait du blog de Marine Tondelier, conseillère municipale d’opposition à Hénin-Beaumont,

Article paru le 05 décembre 2017

Les petits numéros de pipeau de Steeve Briois, épisode 3: oui aux traditions, non à la provocation! #CrècheDeNoël

Les juges, la Voix du Nord, les élus d’opposition: Steeve Briois aime se lamenter en expliquant que la terre entière s’est liguée contre lui.

C’est ce qu’il geignait déjà quand son arrêté anti-mendicité a été invalidé en 2014. Couplet qu’il rediffusera en boucle quelques mois plus tard, quand le même tribunal suspendra en urgence sa décision d’abattre 40 tilleuls centenaires rue Berlioz.

Mais il y a une question (qui est pourtant la réponse à toutes les autres) que ne (se) pose jamais Steeve Briois…

Et si le problème c’était lui et sa politique?

L’actualité récente nous en offre un nouvel exemple: Steeve Briois n’assume jamais ses responsabilités ni ses erreurs. Non, il s’est fabriqué une réponse sur-mesure, pratique et passe partout : c’est TOUJOURS de la faute des autres.

Retrouver l’article au complet sur le blog de Marine Tondelier

____________________________________

A Lille

Les élu.e.s EELV de Lille Lomme et Hellemmes, Bilan de mi-mandat (2014-2017)

Nous sommes 14 élu.e.s Europe Écologie les Verts à Lille, Lomme, Hellemmes et agissons pour changer la Ville et l’engager dans la transition depuis plusieurs années.

A l’issue du premier tour des élections municipales de 2014, nous avons signé un contrat de gestion municipale avec le groupe socialiste. Cet accord précise des engagements par exemple sur la refonte du plan de circulation, le déploiement du bio dans la restauration scolaire ou l’ouverture des Conseils de quartier au Public.

Retrouvez la suite de l’article du bilan de mi-mandat sur le site des élu.es. 

Et également des interviews des élu.e.s de Lille, Lomme et Hellemmes sur le site elus-lille.eelv.fr.

Retour presse dans la Voix du Nord : Accords-désaccords, les Verts lillois font entendre leur petite musique de mi-mandat

_______________

Enquête publique sur le projet de construction du nouveau palais de justice de Lille :
avis du groupe Europe Ecologie Les Verts de Lille

En 2022 un nouveau tribunal devrait remplacer le Palais de Justice actuellement situé à 800 m de là environ, avenue du Peuple Belge. Le site retenu qui fait l’objet de l’enquête publique est celui de la Plaine Winston Churchill, espace de loisirs et de nature bordé d’une zone humide, situé sur le tracé de la Promenade des Remparts, à l’emplacement des anciennes fortifications de Lille.

EELV regrette le choix de ce site, et les élus écologistes au Conseil Municipal ont eu l’occasion de faire part de leurs réserves. L’emprise de 1,3 hectare pour la construction de cet immeuble constitue un début de mitage de cet espace d’un grand intérêt naturel et patrimonial de 8 hectares, d’autant qu’il implique la création d’une nouvelle voirie routière en prolongement de la rue des Bateliers, qui provoquera la destruction supplémentaire d’un espace boisé de 0,8 hectare. Dans une ville faiblement dotée en espaces verts, ce choix de bâtir sur ceux existants est une erreur.

Lire la suite de l’avis sur le projet de construction du nouveau palais de justice de Lille du groupe EELV Lille

Retrouver l’avis du groupe, à télécharger sous format PDF

 

Revue de presse :

La Voix du Nord : Les écolos dénoncent «l’erreur» de la construction d’un nouveau palais de justice

Nord Eclair : Renaissance du Lille ancien fait le procès du futur palais de justice


Nos élus

L’Aisne dit non au glyphosate

Dans un département hyper rural avec une forte densité de gros céréaliers, betteraviers qui n’ont pas d’alternative à la culture conventionnelle, des territoires bocagers où les haies et les herbages disparaissent au profit des grandes cultures, mais aussi des vignerons axonais bio pour le champagne, alors que notre surface agricole utile en bio n’est que de 0,6% pour plus de 5% nationalement, l’élue EELV au Conseil départemental Brigitte Fournié-Turquin a rédigé et défendu en commissions un vœu de sortie du glyphosate en 2 à 3 ans. Ce vœu a été cosigné par son binôme ex PS et une élue FdG insoumise.
Il a été amendé puis voté au final le 13 novembre 2017 par 32 voix (les 16 « gauche »,les 8 FN, et 8 « droite » dont le président de l’Assemblée) sur les 42 élus du Conseil Départemental de l’Aisne. Pour la petite histoire, un conseiller FN apiculteur professionnel a montré pour argumenter les analyses de son miel qui montrent la présence du glyphosate!
Le vote de la Commission Européenne qui a clos cette séquence pour une ré autorisation du glyphosate pour 5 années, à la majorité qualifiée avec le volte-face de l’Allemagne, est venu prouver le poids des lobbies qui empoisonnent sciemment la santé de tous les habitants de la planète. Le combat continue.
La France interdirait l’utilisation du glyphosate « au plus tard dans 3 ans » si des alternatives étaient trouvées. Ces alternatives sont pourtant déjà réalité depuis quelques années sur nos territoires!

Retrouvez en intégralité le voeu présenté par Brigitte Fournié-Turquin, élue EELV dans l’Aisne lors de la séance du Conseil Départemental du 13 novembre 2017
ainsi que le voeu amendé par le Conseil Départemental de l’Aisne.

Retour presse : des-elus-de-l-aisne-ne-veulent-plus-du-glyphosate-dans-3ans

Pesticides: la carte de la France toxique (article de Benjamin Peyrel, paru le 9 nov. 2017 sur Mediacités.fr)

 

 


La chasse à courre dans l’Oise, une pratique dénoncée par EELV Picardie

C’est dès 2012, lors de son Congrès, qu’EELV Picardie adoptait une motion contre la chasse à courre, problématique prégnante dans le département de l’Oise. Nous nous engagions alors à « soutenir toutes les manifestations pacifiques et non violentes qui visent à sensibiliser la population contre cette pratique archaïque et cruelle. ». Si les accidents n’ont cessé de se multiplier depuis, l’affaire du cerf abattu, dans un pavillon de La Croix Saint Ouen a remis ce dossier sous les feux de l’actualité. C’est dans ce cadre que, comme chaque année, EELV a participé à la contre-manifestation organisée à l’occasion de la messe de la Saint Hubert, qui a réuni pour la première fois près de 500 manifestant-e-s (pour rappel, 35 en 2015 ; 45 en 2016). C’est pour continuer de porter ce débat que Gil Mettai, secrétaire régional d’EELV Picardie, a été l’invité de France 3 Picardie dans son émission « Dimanche en politique » dont vous pouvez revoir les images en cliquant sur ce lien :

https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/emissions/dimanche-en-politique-picardie/dimanche-politique-chasse-courre-faut-il-abolir-1361619.html

 

Agenda régional

Samedi 23 décembre, de 14h15 à 16h15 : DécouVerte de la couronne verte entre Lille et La Madeleine – visite gratuite.
Rendez-vous à la station V’Lille de Lille Europe à 14h15.
Tous les deux mois le groupe Europe Ecologie Les Verts de Lille propose une DécouVerte, visite guidée avec un regard écolo d’un quartier de la ville.
Samedi 23 décembre la visite sera consacrée aux franges de Lille et de La Madeleine.

Samedi 13 janvier, à partir de 16h : Inauguration du Moulin de Wazemmes. La Maison de l’Ecologie Régionale fait peau neuve et ouvre ses portes dès 2018 aux associations, collectifs… En bref, la MER se transforme en tiers-lieu et à cette occasion sera rebaptisée « Moulin de Wazemmes ».
Au 30 rue des Meuniers à Lille.

Mercredi 17 janvier, de 19h à 21h : Conseil Politique Régional d’EELV NPDC au Moulin de Wazemmes, au 30 rue des Meuniers à Lille – ouvert aux adhérent.es, coopérateurs/trices et sympathisant.es.


En cette fin d’année, merci de votre soutien 🙂

Si vous ne souhaitez plus recevoir de messages de la part de Nord Pas de Calais, nous vous invitons à exercer votre droit de désinscription en cliquant ici : http://npdc.eelv.fr/gestion-de-votre-abonnement-a-la-lettre-dinformation/ . Si vous avez reçu cet email par une liste de diffusion, vous pouvez gérer votre abonnement à la liste à cette adresse : listes.eelv.fr

Conformément à la loi Informatique et Libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et de suppression des données vous concernant.