1. Newsletter d’EELV Nord Pas Calais du 03 octobre 2017

    Edito du secrétaire régional Lille, le 02 octobre 2017Bonjour à tou•te•s et bonne rentrée un peu en retard,En effet, après les législatives et le succès des journées d’été régionales à Boulogne en juillet puis nationales à Dunkerque en août, le mois de septembre a été marqué par notre participation autonome aux sénatoriales du Nord et du Pas-de-Calais. Les listes EELV, largement ouvertes, n’ont remporté aucun siège en région, mais elles ont permis de porter nos messages sur l’autonomie des collectivités locales, l’égalité des territoires, la transition écologique et la nécessité d’un accueil digne des migrant•e•s. En France, trois sénateurs et une sénatrice soutenu-e-s par EELV ont été (ré)élu-e-s.Maintenant que la séquence électorale 2017 est complètement terminée, il nous appartient de regarder vers l’avenir. C’est ce que nous faisons en proposant des Assises décentralisées de l’écologie politique qui doivent aboutir à la création d’un nouveau mouvement d’ici la fin 2018. Nous comptons sur vous pour répondre présent•e•s ! C’est aussi le sens de notre décision de transformer notre siège régional, la Maison de l’Écologie Régionale en tiers-lieu pour l’ouvrir à la société civile, ou de lancer un plan de formation militante ouvert au sympathisant•e•s.Bien sûr nous continuerons à lutter en faveur de la préservation de l’environnement, de la biodiversité et d’une société juste, ouverte et solidaire qui fait une place à chacun•e. Un mouvement écologiste combatif, ouvert et émancipateur, c’est ce que nous construisons tous les jours, avec vous.Amitiés écolos,Jérémie Crépel,Secrétaire régional EELV Nord-pas de Calais AgendaFormations EELV  – ouvertes aux adhérent.es, coopérateurs.trices et sympathisant.esmardi 17 octobre de 18h45 à 21h : formation \ »Nouveaux modèles économiques\ » avec Laurent Courouble. Agora de la MER, 30 rue des Meuniers à Lillemardi 7 novembre de 19h à 21h : formation-accueil \ »Nouveaux adhérents\ » par Jérémie Crepel à Cambrai (chez Thomas Fremond ou Chloé Breda)samedi 18 novembre de 09h30 à 12h : formation \ »Monter une action militante\ » avec Jérémie Crepel et Katy Vuylsteker. Salle Omer Caron, à Loos en Gohellesamedi  9 décembre : Journée d’automne sur les territoires ruraux à Arras avec Myriam Cau et en partenariat avec le CEDIS – (contenu et lieu à préciser)Réunions débats ouvertes à tout.esMercredi 11 octobre, de 15h à 17h : Débat citoyen sur le futur des transports au parlement européen, inscription obligatoire : Inscription réunion transports au Parlement Mardi 14 novembre, à 19h : réunion débat sur les nuisibles avec Charlotte Talpaert. Agora de la MER, 30 rue des Meuniers à LilleAgenda antinucléaire  Du 2 au 4 novembre : Forum Social Mondial Antinucléaire, à ParisAssises décentralisées de l’écologie politiqueCi-dessous, vous trouverez le texte de la motion \ »Fonder et donner un avenir à l’écologie politique\ » pour des Assises décentralisées de l’écologie politique, votée à l’unanimité moins 3 blancs par le Conseil Fédéral des 09 et 10 septembre dernier.Fonder et donner un avenir à l’écologie politique EXPOSE DES MOTIFSAujourd’hui, ce que disaient les écologistes que ce soit sur le réchauffement climatique, le diesel, le Glyphosate, apparaît comme une évidence pour toutes et tous. Pourtant, les réponses que propose notre mouvement sont inaudibles et nos résultats électoraux stagnent.Dans le contexte politique actuel encore difficilement lisible et prévisible, après l’échec pour EELV de la séquence présidentielle, l’écologie politique est menacée de disparaître. Nous pensons au contraire qu’il faut lui redonner un avenir.Notre priorité est de faire vivre avec d’autres, cette écologie politique indépendante et de la faire grandir. Car chaque jour apporte la démonstration de l’urgence à agir pour limiter le réchauffement climatique, pour préserver la biodiversité, pour préserver les équilibres vitaux de la planète. Il nous appartient de prendre un nouveau départ, nous qui savons que le projet écologiste est singulier et embrasse toutes les problématiques de nos sociétés, nous qui sommes persuadé.e.s que l’écologie politique est un projet politique à part entière.MOTION :Le Conseil fédéral propose :- D’affirmer la nécessité d’un mouvement autonome de l’écologie politique. Ce mouvement portera avec force un projet d’écologie de transformation vers une société de postcroissance.- D’engager un processus constituant décentralisé, large et ouvert, aboutissant à l’organisation d’une convention de fondation de ce nouveau mouvement, au plus tard à la fin de 2018.- De lancer pour cela une démarche d’Assises de l’écologie politique décentralisées, larges et ouvertes co-construites avec les composantes de l’écologie sans exclusive : politiques, associatifs, collectifs, personnalités, syndicalistes, et les jeunes écologistes s’ils le souhaitent ; et ce au minimum dans le respect des valeurs de la charte des verts mondiaux.- D’installer un comité d’initiative constitué de deux personnes par motion, quatre représentants de la conférence des régions, deux coopérateurs-trices et 2 membres des jeunes écologistes. Il fera une proposition au prochain CF d’un groupe de pilotage des assises, d’un processus et d’un agenda. Le Conseil fédéral appelle l’ensemble des structures locales et régionales à s’approprier d’ores et déjà cette démarche et à la nourrir d’initiatives et demande au Bureau exécutif de l’accompagner pour créer toutes les conditions de sa réussite, notamment en garantissant les conditions d’ouverture et de dialogue.Le Conseil fédéral inscrit aux budgets 2017 et 2018 une enveloppe financière pour les Assises et la convention. Unanimité moins 4 blancsRetrouvez ci-dessous la motion votée au Conseil fédéral des 9 et 10 septembre au format PDF :Fonder et donner un avenir à l’écologie politiqueRetour presse des journées d’été nationales à Dunkerque [caption id=\"attachment_9874\" align=\"aligncenter\" width=\"300\"] Crédit photo : Karima Delli[/caption]Les 24, 25 et 26 aout dernier se sont déroulées nos journées d’été nationales à Dunkerque. Voici un retour presse non exhaustif de ces journées d’été ![caption id=\"attachment_9873\" align=\"aligncenter\" width=\"300\"] Crédit photo : Marine Tondelier[/caption]Article de Deltafm publié le 23 aout et interview radiophonique de Marine Tondelier : Les journées d’été d’Europe Ecologie Les Verts, c’est jusque samedi au KursaalArticle de lavoixdunord.fr publié le 24 aout : Les journées d’été d’EELV sont lancées au Kursaal avec Benoît Hamon en éclaireurArticle de Ouestfrance.fr publié le 25 aout : EELV. Des journées d’été apaisées, avec beaucoup d’EuropeArticle de francetvinfo.fr publié le 28 aout : Dunkerque : aux journées d’été d’EELV, la crainte d’une disparitionArticle de publicsenat.fr publié le 24 aout : A Dunkerque, EELV lance une grande réflexion sur l’avenir de l’écologie politiqueRetour sur les élections sénatoriales du 24 septembre dernierArticle de la voixdunord.fr du 08 sept. 2017 : Une artiste calaisienne, engagée auprès des migrants, tête de liste des écologistesInterview de Myriam Cau, tête de liste aux Sénatoriales dans le Nordet présentation du programme \ »L’écologie des territoires\ » https://www.facebook.com/EELVNPdC/videos/10155513646361327/ Interview de Louise Druelle, tête de liste aux Sénatoriales dans le Pas de Calais et présentation du programme de la liste \ »L’écologie des territoires\ », en présence de Marine Tondelier, sur le marché d’Hénin-Beaumonthttps://www.facebook.com/EELVNPdC/videos/10155514116206327/ Profession de foi de la liste \ »L’écologie des territoires\ » dans le Nord   Profession de foi de la liste \ »L’écologie des territoires\ » dans le Pas de Calais …

  2. Newsletter d’EELV Nord Pas Calais du 02 octobre 2017

    Edito du secrétaire régional Lille, le 02 octobre 2017Bonjour à TouTEs et bonne rentrée un peu en retard,En effet, après les législatives et le succès des journées d’été régionales à Boulogne en juillet puis nationales à Dunkerque en août, le mois de septembre a été marqué par notre participation autonome aux sénatoriales du Nord et du Pas-de-Calais. Les listes EELV, largement ouvertes, n’ont remporté aucun siège en région, mais elles ont permis de porter nos messages sur l’autonomie des collectivités locales, l’égalité des territoires, la transition écologique et la nécessité d’un accueil digne des migrant-e-s. En France, 4 sénateurs et sénatrices soutenu-e-s par EELV ont été (ré)élu-e-s au Sénat.Maintenant que la séquence électorale 2017 est complètement terminée, il nous appartient de regarder vers l’avenir. C’est ce que nous faisons en proposant des Assises décentralisées de l’écologie politique qui doivent aboutir à la création d’un nouveau mouvement d’ici la fin 2018. Nous comptons sur vous pour répondre présent-e-s ! C’est aussi le sens de notre décision de transformer notre siège régional, la Maison de l’Écologie Régionale en tiers-lieu pour l’ouvrir à la société civile, ou de lancer un plan de formation militante ouvert au sympathisant-e-s.Bien sûr nous continuerons à répondre présent-e-s pour lutter en faveur de la préservation de l’environnement, de la biodiversité et d’une société ouverte qui fait une place à chacun-e. Un mouvement écologiste combatif, ouvert et émancipateur, c’est ce que nous construisons tous les jours, avec vous.Amitiés écolos,Jérémie Crépel,Secrétaire régional EELV Nord-pas de CalaisAgendaFormations EELV  – ouvertes aux adhérent.es, coopérateurs.trices et sympathisant.esmardi 17 octobre de 18h45 à 21h : formation \ »Nouveaux modèles économiques\ » avec Laurent Courouble. Agora de la MER, 30 rue des Meuniers à Lillemardi 7 novembre de 19h à 21h : formation-accueil \ »Nouveaux adhérents\ » par Jérémie Crepel à Cambrai (chez Thomas Fremond ou Chloé Breda)samedi 18 novembre de 09h30 à 12h : formation \ »Monter une action militante\ » avec Jérémie Crepel et Katy Vuylsteker. Salle Omer Caron, à Loos en Gohellesamedi  9 décembre : Journée d’automne sur les territoires ruraux à Arras avec Myriam Cau et en partenariat avec le CEDIS – (contenu et lieu à préciser)Réunions débats ouvertes à tout.esMercredi 11 octobre, de 15h à 17h : Débat citoyen sur le futur des transports au parlement européen, inscription obligatoire : Inscription réunion transports au Parlement Mardi 14 novembre, à 19h : réunion débat sur les nuisibles avec Charlotte Talpaert. Agora de la MER, 30 rue des Meuniers à LilleAgenda antinucléaire  Du 2 au 4 novembre : Forum Social Mondial Antinucléaire, à ParisAssises décentralisées de l’écologie politiqueCi-dessous, vous trouverez le texte de la motion \ »Fonder et donner un avenir à l’écologie politique\ » pour des Assises décentralisées de l’écologie politique, votée à l’unanimité moins 3 blancs par le Conseil Fédéral des 09 et 10 septembre dernier.Fonder et donner un avenir à l’écologie politique EXPOSE DES MOTIFSAujourd’hui, ce que disaient les écologistes que ce soit sur le réchauffement climatique, le diesel, le Glyphosate, apparaît comme une évidence pour toutes et tous. Pourtant, les réponses que propose notre mouvement sont inaudibles et nos résultats électoraux stagnent.Dans le contexte politique actuel encore difficilement lisible et prévisible, après l’échec pour EELV de la séquence présidentielle, l’écologie politique est menacée de disparaître. Nous pensons au contraire qu’il faut lui redonner un avenir.Notre priorité est de faire vivre avec d’autres, cette écologie politique indépendante et de la faire grandir. Car chaque jour apporte la démonstration de l’urgence à agir pour limiter le réchauffement climatique, pour préserver la biodiversité, pour préserver les équilibres vitaux de la planète. Il nous appartient de prendre un nouveau départ, nous qui savons que le projet écologiste est singulier et embrasse toutes les problématiques de nos sociétés, nous qui sommes persuadé.e.s que l’écologie politique est un projet politique à part entière.MOTION :Le Conseil fédéral propose :- D’affirmer la nécessité d’un mouvement autonome de l’écologie politique. Ce mouvement portera avec force un projet d’écologie de transformation vers une société de postcroissance.- D’engager un processus constituant décentralisé, large et ouvert, aboutissant à l’organisation d’une convention de fondation de ce nouveau mouvement, au plus tard à la fin de 2018.- De lancer pour cela une démarche d’Assises de l’écologie politique décentralisées, larges et ouvertes co-construites avec les composantes de l’écologie sans exclusive : politiques, associatifs, collectifs, personnalités, syndicalistes, et les jeunes écologistes s’ils le souhaitent ; et ce au minimum dans le respect des valeurs de la charte des verts mondiaux.- D’installer un comité d’initiative constitué de deux personnes par motion, quatre représentants de la conférence des régions, deux coopérateurs-trices et 2 membres des jeunes écologistes. Il fera une proposition au prochain CF d’un groupe de pilotage des assises, d’un processus et d’un agenda. Le Conseil fédéral appelle l’ensemble des structures locales et régionales à s’approprier d’ores et déjà cette démarche et à la nourrir d’initiatives et demande au Bureau exécutif de l’accompagner pour créer toutes les conditions de sa réussite, notamment en garantissant les conditions d’ouverture et de dialogue.Le Conseil fédéral inscrit aux budgets 2017 et 2018 une enveloppe financière pour les Assises et la convention. Unanimité moins 4 blancsRetrouvez ci-dessous la motion votée au Conseil fédéral des 9 et 10 septembre au format PDF :Fonder et donner un avenir à l’écologie politiqueRetour presse des journées d’été nationales à Dunkerque [caption id=\"attachment_9874\" align=\"aligncenter\" width=\"300\"] Crédit photo : Karima Delli[/caption]Les 24, 25 et 26 aout dernier se sont déroulées nos journées d’été nationales à Dunkerque. Voici un retour presse non exhaustif de ces journées d’été ![caption id=\"attachment_9873\" align=\"aligncenter\" width=\"300\"] Crédit photo : Marine Tondelier[/caption]Article de Deltafm publié le 23 aout et interview radiophonique de Marine Tondelier : Les journées d’été d’Europe Ecologie Les Verts, c’est jusque samedi au KursaalArticle de lavoixdunord.fr publié le 24 aout : Les journées d’été d’EELV sont lancées au Kursaal avec Benoît Hamon en éclaireurArticle de Ouestfrance.fr publié le 25 aout : EELV. Des journées d’été apaisées, avec beaucoup d’EuropeArticle de francetvinfo.fr publié le 28 aout : Dunkerque : aux journées d’été d’EELV, la crainte d’une disparitionArticle de publicsenat.fr publié le 24 aout : A Dunkerque, EELV lance une grande réflexion sur l’avenir de l’écologie politiqueRetour sur les élections sénatoriales du 24 septembre dernierArticle de la voixdunord.fr du 08 sept. 2017 : Une artiste calaisienne, engagée auprès des migrants, tête de liste des écologistesInterview de Myriam Cau, tête de liste aux Sénatoriales dans le Nordet présentation du programme \ »L’écologie des territoires\ » https://www.facebook.com/EELVNPdC/videos/10155513646361327/ Interview de Louise Druelle, tête de liste aux Sénatoriales dans le Pas de Calais et présentation du programme de la liste \ »L’écologie des territoires\ », en présence de Marine Tondelier, sur le marché d’Hénin-Beaumonthttps://www.facebook.com/EELVNPdC/videos/10155514116206327/ Profession de foi de la liste \ »L’écologie des territoires\ » dans le Nord   Profession de foi de la liste \ »L’écologie des territoires\ » dans le Pas de Calais …

  3. Newsletter d’EELV Nord Pas Calais du 02 octobre 2017

    Edito du secrétaire régional Lille, le 02 octobre 2017Bonjour à TouTEs et bonne rentrée un peu en retard,En effet, après les législatives et le succès des journées d’été régionales à Boulogne en juillet puis nationales à Dunkerque en août, le mois de septembre a été marqué par notre participation autonome aux sénatoriales du Nord et du Pas-de-Calais. Les listes EELV, largement ouvertes, n’ont remporté aucun siège en région, mais elles ont permis de porter nos messages sur l’autonomie des collectivités locales, l’égalité des territoires, la transition écologique et la nécessité d’un accueil digne des migrant-e-s. En France, 4 sénateurs et sénatrices soutenu-e-s par EELV ont été (ré)élu-e-s au Sénat.Maintenant que la séquence électorale 2017 est complètement terminée, il nous appartient de regarder vers l’avenir. C’est ce que nous faisons en proposant des Assises décentralisées de l’écologie politique qui doivent aboutir à la création d’un nouveau mouvement d’ici la fin 2018. Nous comptons sur vous pour répondre présent-e-s ! C’est aussi le sens de notre décision de transformer notre siège régional, la Maison de l’Écologie Régionale en tiers-lieu pour l’ouvrir à la société civile, ou de lancer un plan de formation militante ouvert au sympathisant-e-s.Bien sûr nous continuerons à répondre présent-e-s pour lutter en faveur de la préservation de l’environnement, de la biodiversité et d’une société ouverte qui fait une place à chacun-e. Un mouvement écologiste combatif, ouvert et émancipateur, c’est ce que nous construisons tous les jours, avec vous.Amitiés écolos,Jérémie Crépel,Secrétaire régional EELV Nord-pas de Calais______________________________AgendaFormations EELV (ouvertes aux adhérent.es, coopérateurs.trices et sympathisant.es)mardi 17 octobre de 18h45 à 21h : formation \ »Nouveaux modèles économiques\ » avec Laurent Courouble. Agora de la MER, 30 rue des Meuniers à Lillemardi 7 novembre de 19h à 21h : formation-accueil \ »Nouveaux adhérents\ » par Jérémie à Cambrai (chez Thomas Fremond ou Chloé Breda)samedi 18 novembre de 09h30 à 12h : formation \ »Monter une action militante\ » avec Jérémie Crepel et Katy Vuylsteker. Salle Omer Caron, à Loos en Gohellesamedi  9 décembre : Journée d’automne sur les territoires ruraux à Arras avec Myriam Cau et en partenariat avec le CEDIS – (contenu et lieu à préciser)Réunions débats ouvertes à tout-esMercredi 11 octobre, de 15h à 17h : Débat citoyen sur le futur des transports au parlement européen, inscription obligatoire : Inscription réunion transports au Parlement Mardi 14 novembre, à 19h : réunion débat sur les nuisibles avec Charlotte Talpaert. Agora de la MER, 30 rue des Meuniers à LilleAgenda antinucléaire  Du 2 au 4 novembre : Forum Social Mondial Antinucléaire, à Paris ______________________________Assises décentralisées de l’écologie politiqueCi-dessous, vous trouverez le texte de la motion \ »Fonder et donner un avenir à l’écologie politique\ » pour des Assises décentralisées de l’écologie politique, votée à l’unanimité moins 3 blancs par le Conseil Fédéral des 09 et 10 septembre dernier.Fonder et donner un avenir à l’écologie politique EXPOSE DES MOTIFSAujourd’hui, ce que disaient les écologistes que ce soit sur le réchauffement climatique, le diesel, le Glyphosate, apparaît comme une évidence pour toutes et tous. Pourtant, les réponses que propose notre mouvement sont inaudibles et nos résultats électoraux stagnent.Dans le contexte politique actuel encore difficilement lisible et prévisible, après l’échec pour EELV de la séquence présidentielle, l’écologie politique est menacée de disparaître. Nous pensons au contraire qu’il faut lui redonner un avenir.Notre priorité est de faire vivre avec d’autres, cette écologie politique indépendante et de la faire grandir. Car chaque jour apporte la démonstration de l’urgence à agir pour limiter le réchauffement climatique, pour préserver la biodiversité, pour préserver les équilibres vitaux de la planète. Il nous appartient de prendre un nouveau départ, nous qui savons que le projet écologiste est singulier et embrasse toutes les problématiques de nos sociétés, nous qui sommes persuadé.e.s que l’écologie politique est un projet politique à part entière. MOTION :Le Conseil fédéral propose :- D’affirmer la nécessité d’un mouvement autonome de l’écologie politique. Ce mouvement portera avec force un projet d’écologie de transformation vers une société de postcroissance.- D’engager un processus constituant décentralisé, large et ouvert, aboutissant à l’organisation d’une convention de fondation de ce nouveau mouvement, au plus tard à la fin de 2018.- De lancer pour cela une démarche d’Assises de l’écologie politique décentralisées, larges et ouvertes co-construites avec les composantes de l’écologie sans exclusive : politiques, associatifs, collectifs, personnalités, syndicalistes, et les jeunes écologistes s’ils le souhaitent ; et ce au minimum dans le respect des valeurs de la charte des verts mondiaux.- D’installer un comité d’initiative constitué de deux personnes par motion, quatre représentants de la conférence des régions, deux coopérateurs-trices et 2 membres des jeunes écologistes. Il fera une proposition au prochain CF d’un groupe de pilotage des assises, d’un processus et d’un agenda. Le Conseil fédéral appelle l’ensemble des structures locales et régionales à s’approprier d’ores et déjà cette démarche et à la nourrir d’initiatives et demande au Bureau exécutif de l’accompagner pour créer toutes les conditions de sa réussite, notamment en garantissant les conditions d’ouverture et de dialogue.Le Conseil fédéral inscrit aux budgets 2017 et 2018 une enveloppe financière pour les Assises et la convention. Unanimité moins 4 blancsRetour presse des journées d’été nationales à Dunkerque [caption id=\"attachment_9874\" align=\"aligncenter\" width=\"300\"] Crédit photo : Karima Delli[/caption]Les 22, 23 et 24 aout dernier se sont déroulées nos journées d’été nationales à Dunkerque. Voici un retour presse non exhaustif de ces journées d’été! Article de Deltafm publié le 23 aout et interview radiophonique de Marine Tondelier : Les journées d’été d’Europe Ecologie Les Verts, c’est jusque samedi au KursaalArticle de lavoixdunord.fr publié le 24 aout : Les journées d’été d’EELV sont lancées au Kursaal avec Benoît Hamon en éclaireurArticle de Ouestfrance.fr publié le 25 aout : EELV. Des journées d’été apaisées, avec beaucoup d’EuropeArticle de francetvinfo.fr publié le 28 aout : Dunkerque : aux journées d’été d’EELV, la crainte d’une disparitionArticle de publicsenat.fr publié le 24 aout : A Dunkerque, EELV lance une grande réflexion sur l’avenir de l’écologie politiqueRetour sur les élections sénatoriales du 24 septembre dernierArticle de la voixdunord.fr du 08 sept. 2017 : Une artiste calaisienne, engagée auprès des migrants, tête de liste des écologistesInterview de Myriam Cau, notre tête de liste aux Sénatoriales dans le Nord https://www.facebook.com/EELVNPdC/videos/10155513646361327/ Interview de Louise Druelle, tête de liste aux Sénatoriales dans le Pas de Calais et présentation du programme de la liste \ »L’écologie des territoires\ », en présence de Marine Tondelier, sur le marché d’Hénin-Beaumonthttps://www.facebook.com/EELVNPdC/videos/10155514116206327/ …

  4. Newsletter d’EELV Nord-Pas de Calais

    Journées d’été nationales des écologistesLes journées d’été nationales d’Europe Ecologie Les Verts auront lieu cette année à Dunkerque du jeudi 24 au samedi 26 aout. Un temps pour se retrouver entre écologistes, adhérents ou non adhérents. Et oui, les journées d’été sont ouvertes à toutes et tous !Plénières, ateliers, rencontre… Retrouvez le programme des journées d’été de Dunkerque Inscrivez-vous !!  Pour une bonne organisation, nous avons besoin de connaitre le nombre de participant-es 😉 Merci ! ==> Je m’inscris aux journées d’été des écologistes à Dunkerque <==A chaque journée d’été, son équipe de bénévole :nous recherchons des personnes motivées et volontaires pour : accueillir les participants, servir au bar, cuisiner…  Toutes les infos pour être bénévoles sont ici Faire partie de l’équipe bénévoles des JDE 2017 En parallèle, du 22 au 25 aout, se dérouleront sur le même site les journées d’été du Cédis.Les Jeunes Écologistes en profiteront également pour se réunir en Assemblée Générale : https://jeunes-ecologistes.org/dunkerque-2017/  Canal Seine Nord EuropeLe mardi 18 juillet EELV Hauts-de-France a adressé un courrier à Monsieur le Premier Ministre, Edouard Philippe, ainsi qu’à Monsieur Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, au sujet du projet du Canal Seine Nord Europe. Ce courrier a également été envoyé en copie à Madame Elisabeth Borne, ministre en charge des Transports, Madame Barbara Pompili, députée de la 2ème circonscription de la Somme et à Monsieur François Ruffin, député de la 1ère circonscription de la Somme.Voici le courrier adressé au Premier Ministre ci-dessous OU téléchargeable en format PDF ci-contre : courrier à Monsieur Edouard PhilippeRetour presseSur 20minutes.frLe 19/20 de France 3 région, édition du 18 juillet  A la 9′ minuteMonsieur Edouard Philippe Premier Ministre Hôtel Matignon 57, rue de Varenne 75007 PARISEELV Hauts-de-France Maison de l’Écologie Régionale 30, rue des Meuniers 59000 LILLE Objet : Projet de canal Seine Nord Europe (CSNE)Lille, le 18 juillet 2017, Monsieur le Premier Ministre,Dans le cadre de la présentation du Plan Climat de votre gouvernement le jeudi 8 juillet 2017, le Ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot a dit vouloir « faire une pause et voir au cas par cas » les grands projets de transport et notamment le canal Seine-Nord Europe (CSNE).Contrairement à un grand nombre de responsables politiques régionaux, au premier rang desquels le président du Conseil régional des Hauts-de-France Xavier Bertrand, EELV Hauts-de-France accueille avec intérêt cette temporisation qui nous semble bienvenue et qui doit être selon nous l’occasion d’interroger le dimensionnement de ce grand projet dans un sens moins « pharaonique » et plus écologique. En l’état actuel, le projet de canal Seine-Nord Europe nous semble en effet disproportionné, au vu de : – son énorme coût financier de plus de 4,5 milliards d’euros (au détriment du financement d’autres infrastructures ou de leur rénovation),- son impact limité sur le transfert modal de marchandises (lequel pénaliserait essentiellement le ferroviaire sans désengorger les routes. L’objectif actuel du projet ne vise que le captage des 2/3 d’un trafic prévisionnel supplémentaire),- son impact plus probable sur la ressource en eau et la biodiversité des zones humides (20 millions de m³ prélevés pour le remplir puis des dizaines de millions de m3 pour l’alimentation continue, avec un impact inévitable sur les zones humides),- son impact en terme de pollution, notamment sur la portion de l’actuel canal de Condé Pommeroeul, où un creusement du CSNE pourrait engendrer une pollution aux métaux lourds de grande ampleur,- ses hypothèses irréalistes de trafic, de recettes et de création d’emplois directs et indirects,- son risque de marginalisation des ports français au bénéfice de ceux de la Belgique et des Pays-Bas,- son grand gabarit de 4400 tonnes, alors qu’en amont et en aval ce gabarit ne peut pas circuler.EELV Hauts-de-France est bien sûr favorable au report modal vers le transport fluvial et le fret ferroviaire. Nous souhaitons le développement de modes de transports moins polluants, limitant le transport routier, et pouvant s’inscrire dans une trajectoire de relocalisation des activités sur le territoire. Le redimensionnement de ce projet de canal Seine-Nord Europe doit donc se faire dans ce cadre, en s’assurant : –  de préserver les espaces traversés, qui sont des réserves écologiques indispensables,- de garantir l’alimentation en eau du canal en préservant les ressources pour l’ensemble des usages,- de requalifier et d’entretenir le réseau fluvial secondaire essentiel au succès et à l’utilité du canal Seine Nord,- de travailler sur la complémentarité des plateformes multimodales en bord de canal le long du parcours,- de mettre en valeur les ports intérieurs et ainsi la logistique urbaine,- d’améliorer l’accessibilité ferroviaire du port de Dunkerque notamment avec un embranchement direct vers la Belgique,- d’articuler ce canal avec des axes de fret ferroviaire revitalisés (en planchant sur un plan de relance de toute la filière du fret ferroviaire et également sur l’étude d’une rocade ferroviaire Nord de Paris Le Havre-Amiens-Tergnier-Reims) et le développement des ports du Havre, de Dunkerque et Calais,- de relancer une « culture du fluvial » en France par le développement d’une cale française et soutien à la batellerie artisanale, soutien à une politique de promotion et de formation des métiers de la batellerie, mise en place d’une filière complète : chantiers de construction, réparation, voire de démantèlement naval, soudage, services aux bateliers…- et d’assurer un réel transfert modal de l’autoroute vers le fluvial. Corollairement, il doit être garanti et conditionné à des mesures réglementaires, fiscales et tarifaires, telles que la taxe carbone et la mise en place d’une taxe (eurovignette) pour les poids lourds. Ces mesures devront optimiser l’utilisation du canal et faire baisser le trafic, les dépenses et les externalités de la route.Par ailleurs, sur le plan social, ce chantier d’envergure devra être exemplaire en matière de lutte contre le dumping social, et d’instauration de conditions de travail respectueuses des salariés qui y travailleront.Ce sont là quelques conditions pour que ce CSNE soit un outil de développement économique des territoires, intégré dans une stratégie territoriale et de transition écologique construite collectivement entre l’Etat, les collectivités territoriales, la CCI autour d’un schéma de développement des 20 ou 30 prochaines années, visant à inscrire le canal en cohérence avec le potentiel portuaire maritime et intérieur et visant à définir une stratégie globale de développement des plates-formes multimodales dans les Régions concernées.Les engagements de votre gouvernement pour respecter les objectifs climat, stabiliser les investissements et diminuer l’utilisation des moteurs thermiques montrent que vous assumez un nouveau discours cohérent sur le canal. Dans le cadre d’un nouveau calendrier réaliste, EELV Hauts-de-France se tient disponible pour apporter des éléments constructifs à l’éventuelle redéfinition du projet de canal Seine-Nord Europe que souhaiterait engager votre gouvernement. Nous adressons copie de la présente pour information au Ministre de la Transition écologique et solidaire, Monsieur Nicolas Hulot, à la Ministre auprès du Ministre de la Transition écologique et solidaire, chargée des Transports, Madame Élisabeth Borne et aux députés de la 1ère et 2ème circonscription de la Somme, François Ruffin et Barbara Pompili. Veuillez agréer, Monsieur le Premier Ministre, l’expression de nos salutations distinguées, Sandrine Rousseau, secrétaire nationale adjointe d’EELVKarima Delli, députée européenne EELVJérémie Crépel et Gil Mettai, secrétaires régionaux EELV Nord Pas-de-Calais et Picardie  …

  5. Newsletter d’EELV Nord-Pas de Calais

    Journées d’été nationales des écologistesLes journées d’été nationales d’Europe Ecologie Les Verts auront lieu cette année à Dunkerque du jeudi 24 au samedi 26 aout. Un temps pour se retrouver entre écologistes, adhérents ou non adhérents. Et oui, les journées d’été sont ouvertes à toutes et tous !Plénières, ateliers, rencontre… Retrouvez le programme des journées d’été de Dunkerque Inscrivez-vous !!  Pour une bonne organisation, nous avons besoin de connaitre le nombre de participant-es 😉 Merci ! ==> Je m’inscris aux journées d’été des écologistes à Dunkerque <==A chaque journée d’été, son équipe de bénévole :nous recherchons des personnes motivées et volontaires pour : accueillir les participants, servir au bar, cuisiner…  Toutes les infos pour être bénévoles sont ici Faire partie de l’équipe bénévoles des JDE 2017 En parallèle, du 22 au 25 aout, se dérouleront sur le même site les journées d’été du Cédis.Les Jeunes Écologistes en profiteront également pour se réunir en Assemblée Générale : https://jeunes-ecologistes.org/dunkerque-2017/  Canal Seine Nord EuropeLe mardi 18 juillet EELV Hauts-de-France a adressé un courrier à Monsieur le Premier Ministre, Edouard Philippe, ainsi qu’à Monsieur Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, au sujet du projet du Canal Seine Nord Europe. Ce courrier a également été envoyé en copie à Madame Elisabeth Borne, ministre en charge des Transports, Madame Barbara Pompili, députée de la 2ème circonscription de la Somme et à Monsieur François Ruffin, député de la 1ère circonscription de la Somme.Voici le courrier adressé au Premier Ministre ci-dessous OU téléchargeable en format PDF ci-contre : courrier à Monsieur Edouard PhilippeRetour presseSur 20minutes.frLe 19/20 de France 3 région, édition du 18 juillet  A la 9′ minuteMonsieur Edouard Philippe Premier Ministre Hôtel Matignon 57, rue de Varenne 75007 PARISEELV Hauts-de-France Maison de l’Écologie Régionale 30, rue des Meuniers 59000 LILLE Objet : Projet de canal Seine Nord Europe (CSNE)Lille, le 18 juillet 2017, Monsieur le Premier Ministre,Dans le cadre de la présentation du Plan Climat de votre gouvernement le jeudi 8 juillet 2017, le Ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot a dit vouloir « faire une pause et voir au cas par cas » les grands projets de transport et notamment le canal Seine-Nord Europe (CSNE).Contrairement à un grand nombre de responsables politiques régionaux, au premier rang desquels le président du Conseil régional des Hauts-de-France Xavier Bertrand, EELV Hauts-de-France accueille avec intérêt cette temporisation qui nous semble bienvenue et qui doit être selon nous l’occasion d’interroger le dimensionnement de ce grand projet dans un sens moins « pharaonique » et plus écologique. En l’état actuel, le projet de canal Seine-Nord Europe nous semble en effet disproportionné, au vu de : – son énorme coût financier de plus de 4,5 milliards d’euros (au détriment du financement d’autres infrastructures ou de leur rénovation),- son impact limité sur le transfert modal de marchandises (lequel pénaliserait essentiellement le ferroviaire sans désengorger les routes. L’objectif actuel du projet ne vise que le captage des 2/3 d’un trafic prévisionnel supplémentaire),- son impact plus probable sur la ressource en eau et la biodiversité des zones humides (20 millions de m³ prélevés pour le remplir puis des dizaines de millions de m3 pour l’alimentation continue, avec un impact inévitable sur les zones humides),- son impact en terme de pollution, notamment sur la portion de l’actuel canal de Condé Pommeroeul, où un creusement du CSNE pourrait engendrer une pollution aux métaux lourds de grande ampleur,- ses hypothèses irréalistes de trafic, de recettes et de création d’emplois directs et indirects,- son risque de marginalisation des ports français au bénéfice de ceux de la Belgique et des Pays-Bas,- son grand gabarit de 4400 tonnes, alors qu’en amont et en aval ce gabarit ne peut pas circuler.EELV Hauts-de-France est bien sûr favorable au report modal vers le transport fluvial et le fret ferroviaire. Nous souhaitons le développement de modes de transports moins polluants, limitant le transport routier, et pouvant s’inscrire dans une trajectoire de relocalisation des activités sur le territoire. Le redimensionnement de ce projet de canal Seine-Nord Europe doit donc se faire dans ce cadre, en s’assurant : –  de préserver les espaces traversés, qui sont des réserves écologiques indispensables,- de garantir l’alimentation en eau du canal en préservant les ressources pour l’ensemble des usages,- de requalifier et d’entretenir le réseau fluvial secondaire essentiel au succès et à l’utilité du canal Seine Nord,- de travailler sur la complémentarité des plateformes multimodales en bord de canal le long du parcours,- de mettre en valeur les ports intérieurs et ainsi la logistique urbaine,- d’améliorer l’accessibilité ferroviaire du port de Dunkerque notamment avec un embranchement direct vers la Belgique,- d’articuler ce canal avec des axes de fret ferroviaire revitalisés (en planchant sur un plan de relance de toute la filière du fret ferroviaire et également sur l’étude d’une rocade ferroviaire Nord de Paris Le Havre-Amiens-Tergnier-Reims) et le développement des ports du Havre, de Dunkerque et Calais,- de relancer une « culture du fluvial » en France par le développement d’une cale française et soutien à la batellerie artisanale, soutien à une politique de promotion et de formation des métiers de la batellerie, mise en place d’une filière complète : chantiers de construction, réparation, voire de démantèlement naval, soudage, services aux bateliers…- et d’assurer un réel transfert modal de l’autoroute vers le fluvial. Corollairement, il doit être garanti et conditionné à des mesures réglementaires, fiscales et tarifaires, telles que la taxe carbone et la mise en place d’une taxe (eurovignette) pour les poids lourds. Ces mesures devront optimiser l’utilisation du canal et faire baisser le trafic, les dépenses et les externalités de la route.Par ailleurs, sur le plan social, ce chantier d’envergure devra être exemplaire en matière de lutte contre le dumping social, et d’instauration de conditions de travail respectueuses des salariés qui y travailleront.Ce sont là quelques conditions pour que ce CSNE soit un outil de développement économique des territoires, intégré dans une stratégie territoriale et de transition écologique construite collectivement entre l’Etat, les collectivités territoriales, la CCI autour d’un schéma de développement des 20 ou 30 prochaines années, visant à inscrire le canal en cohérence avec le potentiel portuaire maritime et intérieur et visant à définir une stratégie globale de développement des plates-formes multimodales dans les Régions concernées.Les engagements de votre gouvernement pour respecter les objectifs climat, stabiliser les investissements et diminuer l’utilisation des moteurs thermiques montrent que vous assumez un nouveau discours cohérent sur le canal. Dans le cadre d’un nouveau calendrier réaliste, EELV Hauts-de-France se tient disponible pour apporter des éléments constructifs à l’éventuelle redéfinition du projet de canal Seine-Nord Europe que souhaiterait engager votre gouvernement. Nous adressons copie de la présente pour information au Ministre de la Transition écologique et solidaire, Monsieur Nicolas Hulot, à la Ministre auprès du Ministre de la Transition écologique et solidaire, chargée des Transports, Madame Élisabeth Borne et aux députés de la 1ère et 2ème circonscription de la Somme, François Ruffin et Barbara Pompili. Veuillez agréer, Monsieur le Premier Ministre, l’expression de nos salutations distinguées, Sandrine Rousseau, secrétaire nationale adjointe d’EELVKarima Delli, députée européenne EELVJérémie Crépel et Gil Mettai, secrétaires régionaux EELV Nord Pas-de-Calais et Picardie  …

  6. Newsletter d’EELV Nord-Pas de Calais

    Journées d’été nationales d’EELVLes journées d’été nationales d’Europe Ecologie Les Verts auront lieu cette année à Dunkerque du jeudi 24 au samedi 26 aout. Un temps pour se retrouver entre écologistes, adhérents ou non adhérents. Et oui, les journées d’été sont ouvertes à toutes et tous !Plénières, ateliers, rencontre… Retrouvez le programme des journées d’été de Dunkerque Inscrivez-vous !!  Pour une bonne organisation, nous avons besoin de connaitre le nombre de participant-es 🙂 Merci !   ===> Je m’inscris aux journées d’été des écologistes à Dunkerque <===A chaque journée d’été, son équipe de bénévole : nous recherchons des personnes motivées et volontaires pour accueillir les participants (émargement), servir au bar, cuisiner, monter/démonter le site : Pour être bénévoles pendant les journées d’été  En parallèle, du 22 au 25 aout, se dérouleront sur le même site les journées d’été du Cédis.Les Jeunes Écologistes en profiteront également pour se réunir en Assemblée Générale : https://jeunes-ecologistes.org/dunkerque-2017/  Canal Seine Nord EuropeLe mardi 18 juillet EELV Hauts-de-France a adressé un courrier à Monsieur le Premier Ministre, Edouard Philippe, ainsi qu’à Monsieur Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, au sujet du projet du Canal Seine Nord Europe. Ce courrier a également été envoyé en copie à Madame Elisabeth Borne, ministre en charge des Transports, Madame Barbara Pompili, députée de la 2ème circonscription de la Somme et à Monsieur François Ruffin, député de la 1ère circonscription de la Somme.Voici le courrier adressé au Premier Ministre ci-dessous OU téléchargeable en format PDF ci-contre : courrier à Monsieur Edouard PhilippeRetour presseSur 20minutes.fr Le 19/20 de France 3 région, édition du 18 juillet  A la 9′ minuteMonsieur Edouard Philippe Premier Ministre Hôtel Matignon 57, rue de Varenne 75007 PARISEELV Hauts-de-France Maison de l’Écologie Régionale 30, rue des Meuniers 59000 LILLE Objet : Projet de canal Seine Nord Europe (CSNE)Lille, le 18 juillet 2017, Monsieur le Premier Ministre,Dans le cadre de la présentation du Plan Climat de votre gouvernement le jeudi 8 juillet 2017, le Ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot a dit vouloir « faire une pause et voir au cas par cas » les grands projets de transport et notamment le canal Seine-Nord Europe (CSNE).Contrairement à un grand nombre de responsables politiques régionaux, au premier rang desquels le président du Conseil régional des Hauts-de-France Xavier Bertrand, EELV Hauts-de-France accueille avec intérêt cette temporisation qui nous semble bienvenue et qui doit être selon nous l’occasion d’interroger le dimensionnement de ce grand projet dans un sens moins « pharaonique » et plus écologique. En l’état actuel, le projet de canal Seine-Nord Europe nous semble en effet disproportionné, au vu de : – son énorme coût financier de plus de 4,5 milliards d’euros (au détriment du financement d’autres infrastructures ou de leur rénovation),- son impact limité sur le transfert modal de marchandises (lequel pénaliserait essentiellement le ferroviaire sans désengorger les routes. L’objectif actuel du projet ne vise que le captage des 2/3 d’un trafic prévisionnel supplémentaire),- son impact plus probable sur la ressource en eau et la biodiversité des zones humides (20 millions de m³ prélevés pour le remplir puis des dizaines de millions de m3 pour l’alimentation continue, avec un impact inévitable sur les zones humides),- son impact en terme de pollution, notamment sur la portion de l’actuel canal de Condé Pommeroeul, où un creusement du CSNE pourrait engendrer une pollution aux métaux lourds de grande ampleur,- ses hypothèses irréalistes de trafic, de recettes et de création d’emplois directs et indirects,- son risque de marginalisation des ports français au bénéfice de ceux de la Belgique et des Pays-Bas,- son grand gabarit de 4400 tonnes, alors qu’en amont et en aval ce gabarit ne peut pas circuler.EELV Hauts-de-France est bien sûr favorable au report modal vers le transport fluvial et le fret ferroviaire. Nous souhaitons le développement de modes de transports moins polluants, limitant le transport routier, et pouvant s’inscrire dans une trajectoire de relocalisation des activités sur le territoire. Le redimensionnement de ce projet de canal Seine-Nord Europe doit donc se faire dans ce cadre, en s’assurant : –  de préserver les espaces traversés, qui sont des réserves écologiques indispensables,- de garantir l’alimentation en eau du canal en préservant les ressources pour l’ensemble des usages,- de requalifier et d’entretenir le réseau fluvial secondaire essentiel au succès et à l’utilité du canal Seine Nord,- de travailler sur la complémentarité des plateformes multimodales en bord de canal le long du parcours,- de mettre en valeur les ports intérieurs et ainsi la logistique urbaine,- d’améliorer l’accessibilité ferroviaire du port de Dunkerque notamment avec un embranchement direct vers la Belgique,- d’articuler ce canal avec des axes de fret ferroviaire revitalisés (en planchant sur un plan de relance de toute la filière du fret ferroviaire et également sur l’étude d’une rocade ferroviaire Nord de Paris Le Havre-Amiens-Tergnier-Reims) et le développement des ports du Havre, de Dunkerque et Calais,- de relancer une « culture du fluvial » en France par le développement d’une cale française et soutien à la batellerie artisanale, soutien à une politique de promotion et de formation des métiers de la batellerie, mise en place d’une filière complète : chantiers de construction, réparation, voire de démantèlement naval, soudage, services aux bateliers…- et d’assurer un réel transfert modal de l’autoroute vers le fluvial. Corollairement, il doit être garanti et conditionné à des mesures réglementaires, fiscales et tarifaires, telles que la taxe carbone et la mise en place d’une taxe (eurovignette) pour les poids lourds. Ces mesures devront optimiser l’utilisation du canal et faire baisser le trafic, les dépenses et les externalités de la route.Par ailleurs, sur le plan social, ce chantier d’envergure devra être exemplaire en matière de lutte contre le dumping social, et d’instauration de conditions de travail respectueuses des salariés qui y travailleront.Ce sont là quelques conditions pour que ce CSNE soit un outil de développement économique des territoires, intégré dans une stratégie territoriale et de transition écologique construite collectivement entre l’Etat, les collectivités territoriales, la CCI autour d’un schéma de développement des 20 ou 30 prochaines années, visant à inscrire le canal en cohérence avec le potentiel portuaire maritime et intérieur et visant à définir une stratégie globale de développement des plates-formes multimodales dans les Régions concernées.Les engagements de votre gouvernement pour respecter les objectifs climat, stabiliser les investissements et diminuer l’utilisation des moteurs thermiques montrent que vous assumez un nouveau discours cohérent sur le canal. Dans le cadre d’un nouveau calendrier réaliste, EELV Hauts-de-France se tient disponible pour apporter des éléments constructifs à l’éventuelle redéfinition du projet de canal Seine-Nord Europe que souhaiterait engager votre gouvernement. Nous adressons copie de la présente pour information au Ministre de la Transition écologique et solidaire, Monsieur Nicolas Hulot, à la Ministre auprès du Ministre de la Transition écologique et solidaire, chargée des Transports, Madame Élisabeth Borne et aux députés de la 1ère et 2ème circonscription de la Somme, François Ruffin et Barbara Pompili. Veuillez agréer, Monsieur le Premier Ministre, l’expression de nos salutations distinguées, Sandrine Rousseau, secrétaire nationale adjointe d’EELVKarima Delli, députée européenne EELVJérémie Crépel et Gil Mettai, secrétaires régionaux EELV Nord Pas-de-Calais et Picardie  …

  7. Newsletter d’EELV Nord-Pas de Calais du 10 janvier 2017

    Edito du secrétaire régionalBonne année à touTEs,2017 sera une année politique où nous devrons à nouveau affirmer les valeurs et les solutions de l’écologie dans les urnes. Oui les idées écologistes progressent dans la société, oui les idées écologistes progressent dans les discours, oui l’urgence écologique n’a jamais été aussi criante, aussi évidente, mais nous voyons aussi que sans la pression des éluEs et des bulletins de vote écologistes, il n’y a pas d’écologie.En France, malgré les promesses de François Hollande, la centrale nucléaire de Fessenheim est toujours ouverte, les pics de pollutions se succèdent sans qu’on protège la santé des habitantEs, on fait toujours la chasse aux Roms et aux migrantEs. Dans les Hauts de France, Xavier Bertrand met en œuvre une politique de destruction environnementale pour plaire aux lobbies de la chasse, du nucléaire et de la voiture. Marine Le Pen profite de la crise écologiste, sociale et politique, pour proposer une société réactionnaire du chacun pour soi où seuls les riches gagneront.C’est donc autour de la candidature de Yannick JADOT, avec l’esprit d’ouverture et de renouveau qui la caractérise, et des candidatEs écologistes qui le soutiennent dans chaque circonscription législative, que nous devrons affirmer et construire les solutions écologistes pour l’avenir autour d’un projet global. Chaque voix comptera pour faire vivre l’écologie. A nous de nous mobiliser,Meilleurs vœux écologistes !Jérémie CrépelLes Jeudis de l’Ecologie – \ »Les jeudis #AvecJadot\ » Demain matin, mercredi 11 janvier, à 11 h : Présentation du projet présidentiel par Yannick Jadot sur sa page facebookPuis chaque jeudi soir, à partir du jeudi 12 janvier, de 19h30 à 20h15 : Les jeudis #AvecJadotYannick Jadot fera tous les jeudis, et en présence d’un invité -excepté pour le premier- un live vidéo pour nous présenter une thématique de la campagne. Cette semaine, il s’agira de la présentation du projet. Le live vidéo est à retrouver sur la page facebook de Yannick Jadot. Lorsque le déplacement thématique hebdomadaire sera un jeudi, ce direct vidéo se fera depuis chez un-e candidat-e aux législatives du lieu du déplacement.Rendez-vous ce jeudi 12 janvier pour ce premier rendez-vous en live vidéo sur la page Facebook de Yannick Jadot. Pour suivre le live vidéo, il vous suffit simplement d’avoir  un ordinateur, une connexion internet et de vous rendre avant 19h30 sur la page facebook de notre candidat pour ne pas râter le début de la vidéo qui débute à 19h30. En Nord-Pas de Calais, rendez-vous à la MER ce jeudi 12 janvier, à partir de 19h, pour tous ensemble découvrir  le premier Jeudi#AvecJadot. Voici le lien de l’évènement facebook  : Jeudi#Avec Jadot à la MERL’objectif est de faire connaître localement le projet écologiste.Thématiques des Jeudis#AvecJadot 12 janvier : la présentation du projet19 janvier : sortir du nucléaire26 janvier : le scénario Négawatt2 février : les banlieues et quartiers prioritaires9 février : l’agriculture et alimentation16 février : l’industrieEt retrouvez le discours de Yannick Jadot du 07 novembre dernierRetour sur les un an de Xavier Bertrand à la tête des Hauts-de-FranceVous trouverez ci-dessous deux liens : => l’un sur libération.fr où Sandrine Rousseau a été interviewé le 27 décembre dernier, suite au un an de mandat de Monsieur Bertrand : http://www.liberation.fr/france/2016/12/27/xavier-bertrand-l-avantage-du-terrain_1537732 => l’autre lien correspond à l’interview de Xavier Bertrand dans \ »Dimanche en politique\ » sur France3 régions du dimanche 08 janvier 2017. http://france3-regions.francetvinfo.fr/nord-pas-de-calais/emissions/dimanche-en-politique-nord-pas-de-calaisSandrine Rousseau, également conviée par France 3, rejoint le plateau de l’émission à la 37éme minute.  …

  8. Newsletter d’EELV Nord-Pas de Calais du 11 janvier 2017

    Edito du secrétaire régionalBonne année à touTEs,2017 sera une année politique où nous devrons à nouveau affirmer les valeurs et les solutions de l’écologie dans les urnes. Oui les idées écologistes progressent dans la société, oui les idées écologistes progressent dans les discours, oui l’urgence écologique n’a jamais été aussi criante, aussi évidente, mais nous voyons aussi que sans la pression des éluEs et des bulletins de vote écologistes, il n’y a pas d’écologie.En France, malgré les promesses de François Hollande, la centrale nucléaire de Fessenheim est toujours ouverte, les pics de pollutions se succèdent sans qu’on protège la santé des habitantEs, on fait toujours la chasse aux Roms et aux migrantEs. Dans les Hauts de France, Xavier Bertrand met en œuvre une politique de destruction environnementale pour plaire aux lobbies de la chasse, du nucléaire et de la voiture. Marine Le Pen profite de la crise écologiste, sociale et politique, pour proposer une société réactionnaire du chacun pour soi où seuls les riches gagneront.C’est donc autour de la candidature de Yannick JADOT, avec l’esprit d’ouverture et de renouveau qui la caractérise, et des candidatEs écologistes qui le soutiennent dans chaque circonscription législative, que nous devrons affirmer et construire les solutions écologistes pour l’avenir autour d’un projet global. Chaque voix comptera pour faire vivre l’écologie. A nous de nous mobiliser,Meilleurs vœux écologistes !Jérémie CrépelLes Jeudis de l’Ecologie – \ »Les jeudis #AvecJadot\ » Demain matin, mercredi 11 janvier, à 11 h : Présentation du projet présidentiel par Yannick Jadot sur sa page facebookPuis chaque jeudi soir, à partir du jeudi 12 janvier, de 19h30 à 20h15 : Les jeudis #AvecJadotYannick Jadot fera tous les jeudis, et en présence d’un invité -excepté pour le premier- un live vidéo pour nous présenter une thématique de la campagne. Cette semaine, il s’agira de la présentation du projet. Le live vidéo est à retrouver sur la page facebook de Yannick Jadot. Lorsque le déplacement thématique hebdomadaire sera un jeudi, ce direct vidéo se fera depuis chez un-e candidat-e aux législatives du lieu du déplacement.Rendez-vous ce jeudi 12 janvier pour ce premier rendez-vous en live vidéo sur la page Facebook de Yannick Jadot. Pour suivre le live vidéo, il vous suffit simplement d’avoir  un ordinateur, une connexion internet et de vous rendre avant 19h30 sur la page facebook de notre candidat pour ne pas râter le début de la vidéo qui débute à 19h30. En Nord-Pas de Calais, rendez-vous à la MER ce jeudi 12 janvier, à partir de 19h, pour tous ensemble découvrir  le premier Jeudi#AvecJadot. Voici le lien de l’évènement facebook  : Jeudi#Avec Jadot à la MERL’objectif est de faire connaître localement le projet écologiste.Thématiques des Jeudis#AvecJadot 12 janvier : la présentation du projet19 janvier : sortir du nucléaire26 janvier : le scénario Négawatt2 février : les banlieues et quartiers prioritaires9 février : l’agriculture et alimentation16 février : l’industrieEt retrouvez le discours de Yannick Jadot du 07 novembre dernierRetour sur les un an de Xavier Bertrand à la tête des Hauts-de-FranceVous trouverez ci-dessous deux liens : => l’un sur libération.fr où Sandrine Rousseau a été interviewé le 27 décembre dernier, suite au un an de mandat de Monsieur Bertrand : http://www.liberation.fr/france/2016/12/27/xavier-bertrand-l-avantage-du-terrain_1537732 => l’autre lien correspond à l’interview de Xavier Bertrand dans \ »Dimanche en politique\ » sur France3 régions du dimanche 08 janvier 2017. http://france3-regions.francetvinfo.fr/nord-pas-de-calais/emissions/dimanche-en-politique-nord-pas-de-calaisSandrine Rousseau, également conviée par France 3, rejoint le plateau de l’émission à la 37éme minute.  …

  9. Appel à dons Yannick Jadot

    Bonjour à tou-te-s !  Comme vous le savez, Yannick Jadot est le candidat de l’écologie à la prochaine élection présidentielle. Vue la situation financière d’EELV, nous avons besoin du soutien de chacun-e pour contribuer à la campagne numérique, à la diffusion du projet ou encore aux déplacements de campagne. Vous pouvez faire un don :- comme Lambert Wilson, par un chèque à l’ordre d’AFE l’écologie avec Jadot, et l’envoyer par la Poste au 3, rue de Vincennes 93100 Montreuil.( Et retrouvez sur la page Facebook de Yannick Jadot, la vidéo de soutien de Lambert Wilson).- ou bien par carte bleue, en ligne sur www.donner.eelv.fr  😁En plus, si vous êtes assujetti-e à l’impôt, votre don vous donne droit à 66% de déduction fiscale. Par exemple, pour un don de 10 euros, le coût réel après déduction fiscale sera donc pour vous de seulement 3,4 euros !Pour le moment, 800 000 euros, c’est le budget de la campagne présidentielle de Yannick Jadot. Pour avoir un ordre de grandeur, ayez en tête que le seul meeting de la primaire socialiste du 3 décembre a coûté… 700 000 euros ! Pour pouvoir mieux porter notre message, vous pouvez nous aider à accroitre le budget de la campagne de l’écologie. Nous vous assurons que nous resterons très sobres dans nos dépenses.Pour suivre la campagne de Yannick Jadot, rendez-vous sur le site internet avecjadot.fr, ou encore sur la page Facebook et le compte Twitter de Yannick Jadot.En vous remerciant d’avance, Amitiés écologistes, Jérémie Crepel,  Secrétaire régional                                               Hélène Hardy, Trésorière régionale Site internet régional : npdc.eelv.fr Page Facebook EELV NPdC Compte Twitter EELV NPdC …

  10. Lettre d’informations d’EELV Nord-Pas de Calais du 12 octobre 2016

    Edito du secrétaire régionalDans un contexte estival qui ne prêtait pas à la fête, les écolos ont montré qu’ils étaient toujours mobilisés et déterminés. Les journées d’été Haut de France à Boulogne en juin, avec la présence de David Cormand, puis les journées d’été nationales à Lorient au mois d’août, ont été de véritables succès. Le maire EELV Damien Carême a aussi fait notre fierté en étant nominé comme meilleur maire du monde, pour son action en faveur d’un camp de migrants à Grande Synthe.Tant mieux car nous avons besoin des écolos ! Quand la biodiversité et de la condition animale sont malmenées par le président-chasseur de la commission environnement du conseil régional, quand le vice-président régional des transports pense que « La voiture en soi n’est pas polluante », quand… lire la suite Agenda=> Pour consulter l’agenda de la MER, un nouvel outil est mis en place (google agenda) : Agenda Maison de l’Ecologie RégionaleSi vous souhaitez réserver une salle à la MER pour une réunion, merci d’appeler le secrétariat régional directement au 03/20/78/25/72=> Pour les évènements politiques d’EELV : Agenda EELV Nord-Pas de CalaisLe fonctionnement est le même que pour l’agenda de la MER. Mercredi 12 octobre, à 19h, à la MER : Conseil Politique Régional d’EELV NPDC (débat sur la Primaire prévu à l’ODJ – cf. article Primaire ci-dessous)Samedi 15 octobre, de 09h à 12h30, à la MER : Formation \ »Economie de la fonctionnalité\ », animée par Sébastien BoucqVous pouvez vous y inscrire via le lien ci-contre (formation gratuite et ouvert-e à tout-es) : inscription formation économie de la fonctionnalité-Samedi 15 octobre, à 14h30 au métro Bois-Blanc, à Lille : Décou’Verte du quartier Bois-Blanc, de 14h30 à 16h30. Découverte d’un quartier de Lille, visite animée par Dominique Plancke. Plus d’infos sur lille.eelv.fr-Lundi 17 octobre, à 19h à la MER : Réunion publique du Comité de soutien pour Jean-Luc Munro et son Vélo -ffDimanche 23 octobre, minuit : date limite de dépôt des candidatures aux élections législatives au secrétariat régional d’EELV. Candidatures à envoyer à EELV Nord-Pas de Calais, 30 rue des Meuniers 59000 Lille ou à npdc@eelv.fr-Mercredi 26 octobre, à 12h30, Grand-Place de Lille : Manifestation de soutien à Jean-Luc Munro, départ de la Grand-Place, à pieds ou à vélo…                                       et à 14h, au TGI de Lille : Procès de Jean-Luc Munro et de son véloMercredi 26 octobre, à 19h à la MER : Atelier militant-e Municipales \ »Préparer 2020\ », animé par Bernard De Veylder, Majdouline Sbaï et Alain Vantroys. Restauration : Auberge espagnole proposée aux participant-es. *Vous trouverez ci-dessous le verbatim et l’analyse de l’atelier \ »Municipales 2020\ » des Journées d’été régionales de Boulogne sur Mer. Des nouvelles de Jean-Luc Munro et de son vélo !Rappel des faits : Jean-Luc Munro est conseiller municipal écologiste à Loos près de Lille et membre du Comité Citoyen Loossois agissant auprès des Roms. Le 6 avril dernier, alors qu’une intervention policière était en cours dans le bidonville de l’ancienne prison de Loos, il s’est rendu sur place pour constater les faits et servir de médiateur… Lire la suite sur change.orgDécouvrez la prose de Maitre Corbak \ »L’écolo, le policier et le vélo\ » ou à écouter ICI Le lundi 17 octobre, rendez-vous à la Maison de l’Ecologie Régionale à 19h pour une réunion publique du comité de soutien pour Jean-Luc Munro et son vélo. Association de soutien pour Jean-Luc Munro & son vélo – contacts :Site internet : soutienmunro.wordpress.comCourriel du comité : comite.de.soutien.jlmunro@gmail.comPage facebook : comité de soutien Jean-Luc MunroCompte Twitter : #ComitéJeanLucLa Primaire des écologistes  Les inscriptions sont à présent closes pour participer à la Primaire des écologistes. Si tu es adhérent-e ou coopérateur/trice d’EELV à jour de cotisation pour 2016, tu recevras le matériel de vote par voie postale entre le 07 et le 10 octobre. Un débat sur la Primaire entre militant-es du Nord Pas de Calais est prévu ce mercredi 12 octobre en Conseil Politique Régional : des miliant-es de la région viendront représenter le/la candidat-e qu’ils ont choisi et viendrons vous convaincre de voter pour elle/lui.Si tu souhaites contribuer à l’écriture du programme des écologistes pour la Présidentielle, rendez-vous sur le site projet-ecologie.frPour découvrir les candidat-es, leur portrait et leurs propositions, cliquez sur le nom du/de la candidat-e : Karima Delli ; Cécile Duflot ; Yannick Jadot ; Michèle RivasiLégislatives 2017 – Appel à candidaturesQue vous soyez adhérent-es, coopérateurs/trices ou sympathisant-es d’EELV, vous pouvez faire acte de candidatures aux élections législatives de juin 2017 en envoyant le formulaire suivant au secrétariat d’EELV Nord-Pas de Calais à Lille (EELV NPDC, 30 rue des Meuniers 59000 Lille) ou à l’adresse mail du secrétariat : npdc@eelv.fr : Formulaire de candidature EELV – Législatives 2017 Journées d’été 2016 à Boulogne sur Mer Retour sur les plénières des journées d’été régionalesMerci à Laure Olivier, Julien Wojcieszak, Gil Mettai et Jérémie Crepel pour la réalisation de cette synthèse des plénières. Deux jours au début de l’été pour construire ensemble l’écologie politique, se questionner, se renforcer mutuellement de nos compétences, se former… Les échanges ont été riches et variés ; ce document vise à garder en mémoire les plénières.Plénière d’ouverture des journées d’été:« Nouveaux mouvements citoyens et gouvernance démocratique locale »Fabien Desage, politologue, a dressé le constat de la déconnexion entre les élu-es et les univers sociaux, du fait de plusieurs mécanismes. En forçant le trait – quoique : les élus sont des hommes blancs âgés et aisés, qui apprécient le confort de l’entre-soi dans des institutions fonctionnant sous le mode du consensus et en maintenant la population à distance. Par exemple, « les communautés urbaines sont des machines à faire du consensus ».Comment en sortir ? Notre action politique doit viser à avoir des élu-es qui rendent des comptes, qui reconnaissent la place des mouvements sociaux comme force de proposition et d’action, qui s’appuient sur les collectifs et qui gardent un ancrage fort dans les espaces sociaux et professionnels.Il faut que tout vote dans une assemblée soit public : les élu-es doivent rendre compte de leurs positions !Les classes populaires se sentent oubliées par les partis traditionnels, en particulier le PS, car les politiques ont abandonné des actes qui faisaient sens (ex : récépissé pour éviter les contrôles au fasciés, vote des étrangers aux élections locales…). Paradoxalement, alors que les raisons de faire de la politique sont nombreuses pour ceux qui subissent le chômage, l’absence de perspectives, … on observe une démobilisation parmi les populations les plus concernées/touchées. Mais il ne faut pas désespérer : il existe une vraie conscientisation de la jeunesse.Martine Minne, d’ATTAC Dunkerquois, a souligné le fait que les citoyen-nes ne se reconnaissent plus dans l’appareil politique et que les militant-es craignent la récupération politique. « Il faut toujours aller aux urnes mais on a de plus en plus de mal à croire que cela change quelque chose. »Lire la suite de l’article________________________________Compte-rendu de l’atelier militant \ »Municipales 2020\ ». Merci à Alain Vantroys et Majdouline Sbaï pour les compte-rendus réalisés de l’atelier.  Cliquez ci-dessous pour ouvrir les documents au format PDF  : Analyse de l’atelier Municipales 2020 Verbatim de l’atelier Municipales 2020 Retour Presse des journées d’été régionales 2016=> Interview de J. Crepel, secrétaire régional d’EELV NPDC, à l’ouverture des journées d’été de Boulogne sur Mer, dans la voixdunord.fr du 02 juillet 2016=> Article de la voixdunord.fr, paru le 03 juillet 2016 Retour sur les journées d’été nationales – Lorient 2016Sous ce lien, vous retrouverez très bientôt les compte-rendus des ateliers des JDE de Lorient : http://jde.eelv.fr/les-actes/Et par ici, les vidéos : http://jde.eelv.fr/2016/03/23/revoir/ …

Remonter