EELV Hauts de France appelle à la mobilisation contre le Grand Projet Inutile et Imposé d’EPR à Gravelines
Partager

COMMUNIQUE DE PRESSE

EELV Hauts de France appelle à la mobilisation
contre le Grand Projet Inutile et Imposé d’EPR à Gravelines

Lille, le 2 juillet 2018

            Jeudi 28 juin, lors de la plénière du conseil régional, Xavier Bertrand a annoncé la candidature officielle de la région pour l’accueil d’un EPR à Gravelines. Réunis à l’occasion de leurs journées d’été régionales ce week-end, les écologistes des Hauts de France ont voté à l’unanimité qu’il s’agissait d’un Grand Projet Inutile Imposé, Dangereux Nuisible et Insensé.

            Pour Gil Mettai, secrétaire régional EELV Picardie « Alors que la technologie EPR est en difficulté, qu’elle cumule les retards et les malfaçons, que le coût des centrales de Flamanville et d’Olkiluoto en Finlande a déjà triplé et que leur date de réalisation est toujours incertaine, Xavier Bertrand veut précipiter la région dans ce qui est déjà un naufrage industriel. Cette candidature est irresponsable et insensée. »

            Pour Lisette Sudic, porte-parole EELV Nord-Pas-de-Calais, « Alors que la communauté de commune Artois-comm vient de refuser l’exploitation du gaz de couche afin de protéger la santé et l’environnement des habitants, Xavier Bertrand veut installer une nouvelle centrale nucléaire dans une zone rendue submersible par le dérèglement climatique. C’est une décision dangereuse. Rappelons que c’est la submersion marine qui a créé la catastrophe de Fukushima. Il est urgent de démanteler la centrale de Gravelines pour protéger les populations du Nord-Ouest de l’Europe.
Le littoral Dunkerquois compte déjà 16 sites Seveso contigus dont la centrale nucléaire de Gravelines, qu’il est urgent de démanteler. Il serait temps de penser à diminuer les risques et de protéger les populations du Nord-Ouest de l’Europe. »

            Pour Brigitte Fournié-Turquin, porte-parole EELV Picardie, « Le nucléaire nécessite l’importation d’uranium enrichi. Cette technologie ne permet donc pas l’indépendance énergétique. La région a la possibilité d’acquérir cette indépendance avec les énergies renouvelables solaires, éoliennes, géothermiques et de la biomasse, tout en baissant notre consommation grâce à une meilleure isolation des logements. En prônant l’installation d’un EPR, Xavier Bertrand tourne le dos aux milliers d’emplois de la 3e Révolution industrielle prônée par Jérémy Rifkin. C’est une décision nuisible pour notre économie. »

            Enfin, Jérémie Crépel, secrétaire régional d’EELV Nord-Pas-de-Calais appelle « tous les écologistes des Hauts de France et d’ailleurs à se mobiliser contre ce projet d’EPR inutile et imposé au mépris de la sécurité et de l’intérêt des populations de la région, pour perpétuer une industrie du passé. »

Myriam Cau, porte-parole EELV NPDC
François Veillerette, porte-parole EELV Picardie