Communiqué Flandre Maritime : se donner les moyens de réussir la transition énergétique
Partager

Dunkerque, le 13 mars 2018

Communiqué d’EELV Flandre Maritime

Notre région doit enfin entrer dans le XXIème siècle, en programmant la sortie progressive et définitive du nucléaire, et en se donnant les moyens de réussir la transition énergétique.

La convention signée le jeudi 8 mars entre EDF et le conseil régional des Hauts de France affirme comme objectif général de « relancer la filière du nucléaire » dans notre région, notamment en envisageant l’implantation d’un réacteur EPR NM sur le site EDF de Gravelines.

7 ans après la catastrophe de Fukushima, la Région Hauts de France balaie ainsi d’un revers de stylo la dangerosité des sites nucléaires et donc la mise en danger des habitants.

Les écologistes dénoncent cette régression, qui va à l’encontre des travaux menés par certaines collectivités locales pour préparer un nouveau modèle énergétique, soucieux du bien-être et de la santé des habitants.

Les écologistes soutiennent depuis plusieurs années les scénarii alternatifs des associations Virage Energie, Négawatt, Réseau Action Climat, … qui démontrent qu’il est possible de relever le défi climatique tout en assurant la sortie progressive du nucléaire et une moindre dépendance aux énergies fossiles.

Est-il encore nécessaire de rappeler que la Centrale Gravelines, mise en service il y a près de 40 ans, sera tôt ou tard exposée au risque important d’élévation du niveau de la mer ; et que ses réacteurs vieillissent bien mal alors que la cuve et l’enceinte de confinement ne sont pas remplaçables !

Avec la gestion des déchets, le coût environnemental et sociétal, les démantèlements et les milliards d’euros injectés par l’Etat et EDF pour augmenter la durée de vie des centrales, le nucléaire devient l’une des énergies les plus chères à produire.

Les études de l’ADEME de 2016 et 2017 démontrent la possibilité, à l’horizon 2050, d’être 100% autonome en énergies renouvelables (Gaz/électricité) … encore faut-il s’en donner les moyens et laisser tomber le nucléaire.

Pour les écologistes de Flandre Maritime, il y a urgence à :
– planifier et organiser la fermeture progressive des six réacteurs de Gravelines.
– créer une vraie révolution industrielle avec une filière de démantèlement nucléaire, créatrice d’emplois locaux de haute technicité.
investir massivement dans les énergies renouvelables (également créatrices d’emplois).
– mettre en oeuvre dans la région une politique publique de sobriété et d’efficacité énergétique.

La transition énergétique de la Région Hauts de France est une nécessité. L’enjeu de consommer moins et mieux en valorisant les ressources locales est aussi une évidence.

La Convention signée par M. Bertrand avec EDF est inadmissible, alors que s’ouvrira dans quelques jours le débat national « Programmation pluriannuelle de l’énergie » (PPE) sous l’égide de la CNDP.

Construisons ensemble un nouveau modèle de société, en associant les citoyen.ne.s aux décisions.

Soyons actifs aujourd’hui, pour ne pas être radioactifs demain !

S
Myriam SANTHUNE, Porte-parole du groupe EELV Flandre Maritime
Damien CAREME, Secrétaire du groupe EELV Flandre Maritime