Communiqué EELV Hauts-de-France : Encore un projet mortifère de ferme-usine dans notre région ?

COMMUNIQUÉ DE PRESSE EELV HAUTS-DE-FRANCE

Lille, mardi 14 novembre 2017

Encore un projet mortifère de ferme-usine dans notre région ?

EELV appelle à se mobiliser contre le projet d’exploitation d’un poulailler-usine à Acquin dans le Pas-de-Calais.

Dans la même veine que la ferme des mille vaches ou la porcherie industrielle d’Heuringhem, un projet d’exploitation avicole de 100 800 places est en cours sur la commune d’Acquin-Westbécourt.

Tout, dans ce projet, est nuisible : pollution de l’air, pollution de l’eau, pollution sonore, souffrance animale, destruction de l’image de marque des toutes proches volailles de Licques, mise à mal des efforts de développement du tourisme sport & nature du territoire, absence de bénéfice économique local, augmentation de la circulation routière.

L’Autorité environnementale elle-même mentionne des insuffisances dans l’étude d’impact.

Situé en plein cœur du Parc naturel régional des caps et marais d’Opale, un joyau de nature déjà mis à mal par les industries environnantes, ce projet est inutile et dangereux. Nous le refusons.

EELV appelle la population à se mobiliser contre cet élevage avicole intensif et à contribuer activement à l’enquête publique en cours.

Chez EELV, le modèle que nous défendons depuis toujours est celui de l’agriculture paysanne : alimentation bio, fermes de taille humaine, méthodes agricoles respectueuses de l’environnement et garantissant le bien-être animal, produits de qualité vendus à des prix équitables et distribués via des circuits courts.

 

Europe Ecologie Les Verts Hauts-de-France soutient le rassemblement citoyen contre le projet, qui se déroulera ce jeudi 16 novembre, à 16h, devant la mairie d’Acquin

Une terre nourricière et un monde apaisé, voilà ce que nous proposons.

Brigitte Fournié-Turquin et Jamel Oufqir,

Porte-paroles EELV Hauts-de-France

 

Charlotte Talpaert,

candidate écologiste aux élections législatives, sur la 6éme circonscription du Pas de Calais

Laissez un commentaire

Remonter