Communiqué : CSNE – Les défauts et incertitudes du projet actuel demeurent

Projet de Canal Seine Nord Europe : 

Les défauts et incertitudes du projet actuel demeurent

Lille, le 6 octobre 2017,

 

Ce mardi 3 octobre, le président de la République a confirmé un « compromis » sur le financement du projet de Canal Seine Nord Europe entre l’État et les collectivités locales concernées.

Dans un courrier envoyé cet été au Premier Ministre et au Ministre de la Transition écologique et solidaire, EELV Hauts-de-France avait fait part de sa position détaillée sur le projet de CSNE.

Nous avions réaffirmé le caractère largement disproportionné du projet en l’état actuel (énorme coût financier et effet d’éviction, impact limité sur le transfert modal de marchandises, effets néfastes sur la ressource en eau et la biodiversité…) et nous faisions part de nos propositions pour un redimensionnement de ce projet (entretien du réseau fluvial secondaire, soutien à la batellerie française, articulation avec les ports et des axes de fret ferroviaire à revitaliser, mesures règlementaires et fiscales pour favoriser le report modal…).

La régionalisation de la gouvernance de la société de projet, tout comme la récente campagne de lobbying « Oui au Canal », ou dernièrement ce « compromis » trouvé entre l’État et les collectivités territoriales ne permettent en rien de corriger les défauts et incertitudes du projet actuel.

Tandis que le Ministre de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin assure que le financement d’un milliard d’euros par l’État ne viendra pas de crédits budgétaires « mais de taxes affectées », nous déplorons le refus du président du Conseil régional des Hauts-de-France, Xavier Bertrand, d’expérimenter sur le territoire régional l’instauration d’une contribution santé – climat pour les poids lourds, qui permettrait pourtant de favoriser le report modal et ainsi d’optimiser l’utilisation du canal. Le financement du projet par l’État reste pour le moment largement incertain.

EELV Hauts-de-France craint donc que le financement de ce projet mette en péril les financements nécessaires pour la mobilité quotidienne des habitant•e•s et les autres modes de transports moins polluants de marchandises.

 

Lisette Sudic, porte-parole EELV Nord Pas-de-Calais

Gil Mettai, secrétaire régional EELV Picardie

Un commentaire pour “Communiqué : CSNE – Les défauts et incertitudes du projet actuel demeurent”

  1. Attention à l’affectation de nos ressources financières !
    Notre avenir et celui d nos enfants demande davantage de vision et d’innovation .. plus qualitatives que quantitatives!
    Cordialement,

Laissez un commentaire

Remonter