COMMUNIQUE : EELV déplore la suspension du projet éolien offshore sur la côte d’Opale
Partager

Lille, le 17 août 2017,

Europe Ecologie Les Verts déplore la suspension par le gouvernement du projet d’éolien Offshore prévu sur le banc de sable « Bassure de Bass » au large de Berck Le Touquet. 

Les arguments des opposants au projet apparaissent bien faibles et nous regrettons qu’ils aient porté davantage que les arguments de l’urgence climatique. En effet le réchauffement climatique est au bord de l’emballement. Ce dimanche 13 août le climatologue Jean Jouzel nous a à nouveau alertés : « il nous reste 3 ans pour espérer rester en dessous de la barre fatidique des +2° ». Il est donc urgent et vital de mettre en place les alternatives énergétiques au pétrole et au nucléaire. 

Rappelons que notre région est très exposée aux effets du dérèglement climatique. C’est une des raisons qui avait conduit à l’adoption d’un projet de troisième révolution industrielle fondée sur un développement d’ampleur des énergies renouvelables. 

Les reculs de la politique régionale en matière d’énergie, la destruction de la SEM de rénovation thermique des bâtiments et le refus absurde de l’éolien terrestre par Xavier Bertrand, mettent aujourd’hui la région en situation critique. 

De façon incompréhensible après l’adoption par le Ceser d’un rapport sur « le développement de la filière éolien offshore en Nord-Pas de Calais » , le Vice-Président du Conseil Régional Rapeneau se réjouit de l’abandon de ce projet, le député Fasquelle s’en réjouit aussi pour des raisons clientélistes en accord avec son concurrent malheureux de La République En Marche qui réclame la paternité d’une intervention pour en obtenir le retrait. 

Nous réclamons le ré-examen de ce projet qui est susceptible de fournir de l’électricité à 400 000 habitants et des emplois pérennes à plusieurs dizaines de personnes dans la maintenance.

Nous demandons que des études d’impact sérieuses et scientifiques soient conduites pour mesurer les conséquences bénéfiques ou néfastes à l’égard de l’environnement et des activités de pêche, et notamment de pêche artisanale, afin d’éclairer toutes les parties prenantes.

Nous demandons au ministre Nicolas Hulot de soutenir la région dans la transition énergétique, de ne pas reculer devant les petits lobbies locaux, et d’avoir de l’ambition pour notre région. 

Dans l’attente que les autres projets d’éolien offshore du Tréport mais aussi de Dunkerque voient le jour, nous demandons la remise à plat du projet situé à la limite de la Somme et du Pas de Calais pour réunir avec toutes les parties prenantes les conditions de son émergence.

L’éolien Offshore est une solution pas un problème, nous devons rattraper notre retard, nous devons lutter contre le changement climatique et passer des discours lénifiants aux actes.

 

Lisette Sudic, porte-parole régionale,

Jérémie Crépel, secrétaire régional EELV Nord Pas-de-Calais